La solution qui met vos déchets en boîtes
Information et articles

Piles et batteries : comment (et où) sont-elles recyclées ?


Recyclage des piles et batteries

Depuis plusieurs années, la collecte des piles et batteries a été améliorée, afin de développer leur recyclage. Ces déchets dangereux, qui contiennent des métaux lourds, sont connus pour leurs méfaits, tant sur notre santé que notre environnement. En effet, rejetés sans précaution, les batteries et autres piles peuvent contaminer l'eau ou le sol. De l'acide, du plomb, de l'aluminium ou du mercure... la liste fait peur. Ces composés sont pourtant valorisables, et, réutilisés, limitent le recours aux ressources naturelles. Découvrez comment sont recyclés les accumulateurs et piles en France.

Que faire avec des piles et batteries usagées ?

Il ne faut pas jeter les batteries et les piles dans une poubelle classique. Dans ce cas, elles sont incinérées, et les métaux lourds contenus à l'intérieur rejetés dans l'atmosphère. Pour éviter cela, les vendeurs et distributeurs proposent désormais des points de collecte. On en trouve facilement dans les supermarchés ou les grandes surfaces spécialisées de bricolage notamment. Les conteneurs permettent à la filière de s'organiser pour le recyclage. Une solution plus efficace que le stockage à domicile ! On estime que seulement 30% des piles usagées sont collectées chaque année, et que chaque ménage français conserve, à la maison, 3 kg de batteries et autres « accu ». Allez donc voir ce qui se cache dans votre table de chevet, et rapportez ce qui est recyclable aux points de collecte.

Récupérées, les piles et batteries seront ensuite acheminées chez les opérateurs de traitement (recycleurs) situés en France. En 2011, 19 sites étaient répertoriés (16 sites de traitement et 3 sites de pré-traitement). La répartition sur le territoire est assez homogène, comme le montre cette carte. Les différents sites sont spécialisés, et traitent les piles, les accumulateurs au plomb ou d'autres types.

Les techniques de recyclage des piles et accumulateurs

Il existe différentes filières qui permettent le recyclage des batteries. Il convient en effet de prendre en compte les éléments constituant une pile ou une batterie avant de la traiter (comme les électrolytes et les électrodes).

  • La filière thermique, par distillation et pyrolyse. Cette filière s'occupe en particulier des piles dont la teneur en mercure est importante
  • La filière hydrométallurgie. Cette filière traite les piles alcalines et salines, mais aussi les accus NiCd et Li-ion. Les composés ferreux et non ferreux sont séparés.
  • La filière pyrométallurgie. Les piles alcalines, salines et lithium, ainsi que les accus NiCd, Li-ion et NiMH sont traitées. Une réaction d’oxydo-réduction sépare les métaux.

Le recyclage est une nécessité pour réutiliser l'énergie, et éviter le gaspillage. Des progrès sont encore à réaliser. Chaque année, 1 225 millions de piles et accumulateurs sont commercialisés en France (chiffres ADEME 2011) soit un poids total de 221 859 tonnes. Cette même année, 215 030 tonnes de piles et accumulateurs usagés ont été collectées, et 275 023 tonnes ont été traitées par les opérateurs. Les mentalités évoluent, mais il faut encore progresser, tant dans les choix des entreprises que dans les actions des utilisateurs.

Sources : Corepile, ADEME, Consoglobe



Vous
avez des
déchets
à traiter ?

demandez un devis

Nous sommes précurseurs

Devenez partenaire
ou franchisé CLIKECO

rejoignez-nous

Sensibilisez
et développez

les compétences
de vos collaborateurs

Voir les Jeux Pédagogiques

Agissez
pour l’environnement

demandez un devis
facebook twitter viadeo linkedin