La solution qui met vos déchets en boîtes

Un plan alsacien pour la réduction et la valorisation des déchets dangereux

Un plan alsacien pour la réduction et la valorisation des déchets dangereux


Chaque année, en Alsace, ce ne sont pas moins de 50 000 tonnes de déchets dangereux diffus qui sont produits. Le problème, c’est que plus de 60% de ces déchets disparaissent on ne sait où. Face à ce constat, la région a mis en œuvre un plan de collecte et de valorisation des déchets dangereux. Le point dans cet article.


Le PREDD : Plan Régional d’Elimination des Déchets Dangereux


Aussi connu sous le nom PREDD, le Plan régional d’élimination des déchets dangereux a été adopté en mai 2012 par la région Alsace. Son élaboration a nécessité la concertation des services de l’Etat et des représentants des filières qui produisent des déchets dangereux.
Ce plan de collecte et de valorisation des déchets dangereux fait la distinction entre les déchets diffus et les déchets non diffus.


Les déchets dangereux non diffus


Les déchets dangereux non diffus sont produits par les installations industrielles déclarées auprès de la Dreal, la direction régionale de l’environnement, de l’agriculture et du logement.
En Alsace 212 sites industriels sont déclarés auprès de la Dreal. En 2007 ils ont généré, 175 000 tonnes de déchets dangereux, dont 53% ont été éliminés et 47% valorisés. 45% des déchets traités, l’ont été dans un des 4 centres de traitement Alsaciens :

  • Tredi à Strasbourg et Hombourg
  • Salber Recyclage à Sainte-Crois-Aux-Mines
  • Holcim à Altkirch

Les 55% restants ont été traités par les régions limitrophes et l’Allemagne. Mais le plan de collecte et de valorisation vise principalement les déchets diffus.


Les déchets dangereux diffus, la cible principale du PREDD


Parmi les déchets dangereux diffus, on distingue deux catégories de déchets :

  • Les déchets dangereux diffus : ils sont présents partout et sont dangereux pour l'homme et son environnement en raison de leurs caractéristiques physico-chimiques. Ces déchets sont produits et détenus en petite quantité par des producteurs dispersés : PME/PMI, agriculteurs, laboratoires de recherche et d'enseignement, professions libérales, …
  • Les déchets dangereux des ménages : ceux sont des déchets pouvant être composés de matières toxiques rejetés en petite quantité par les ménages.
 En 2007, on estime que 50 000 tonnes de déchets diffus ont été produits. Ces déchets présentent de gros risques au niveau de la pollution de l’eau, de l’air mais aussi pour les personnes s’ils ne sont pas collectés et traités. Or seul 40% de ces déchets sont éliminés conformément à la réglementation…

Les objectifs du PREDD


Le PREDD a été approuvé le 11 mai 2012. Dans le cadre de la loi de démocratie de proximité de février 2002, la Région s'est vue transférer la responsabilité de l'élaboration de ce type de plan, anciennement appelé PREDIS (Plan Régional d'Elimination des Déchets Industriels Spéciaux).
Le PREDD est un document de planification coordonnant les actions qui seront entreprises dans un délai de dix ans par les pouvoirs publics et les organismes privés, pour la gestion des déchets dangereux provenant de l'industrie, de l'artisanat, des ménages, des hôpitaux, des agriculteurs...


Les objectifs du PREDD sont multiples :


Réduction de la quantité et de la nocivité des DDD
Partant du principe simple que «le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas», le PREDD vise une réduction de 4% des déchets produits pour l’horizon 2020 et une réduction de leur nocivité.


Le tri dans les entreprises
Le plan se donne aussi comme objectif d’ancrer dans les habitudes des entreprises le tri des déchets à l’instar de ce qui se fait dans les ménages.


La valorisation des déchets
«Les produits que nous jetons sont souvent des gisements de matière pour le futur qu’il faut recycler», a commenté Philippe Richert, président du conseil régional, lors de la présentation du PREDD. Le plan a donc également pour objectif de donner une seconde ou une troisième vie à des matières qui jusqu’ici étaient enfouies en décharge ou incinérées, au lieu d’être valorisées.


Une meilleure organisation des transports de déchets
Le PREDD vise également à organiser de façon plus efficace le transport des déchets en trouvant  des alternatives de routes et en limitant les distances parcourues. Le but étant de réduire les risques mais également la pollution de l’air liée au transport.


«Ce plan exige des entreprises des changements de comportement et de mentalité», avertit Claude Muller, directeur qualité et environnement chez Würth. «Aujourd’hui, tous les chefs d’entreprise ont en main ce qu’il faut pour assumer leurs obligations légales et leurs responsabilités vis-à-vis de la société», a souligné le président de la Région.


Le PREDD comprend en tout 70 mesures que vous pouvez retrouver sur le site internet de la région Alsace. Un guide des bonnes pratiques d’achat et de commande sera diffusé et comptez sur nous pour le mettre à votre disposition dès sa diffusion !


Pour plus d’informations concernant le PREDD :
Version finale du PREDD, approuvée le 11 Mai 2012
http://www.region-alsace.eu/article/plan-regional-delimination-des-dechets-dangereux



Vous
avez des
déchets
à traiter ?

demandez un devis

Nous sommes précurseurs

Devenez partenaire
ou franchisé CLIKECO

rejoignez-nous

Sensibilisez
et développez

les compétences
de vos collaborateurs

Voir les Jeux Pédagogiques

Agissez
pour l’environnement

demandez un devis
facebook twitter viadeo linkedin